Menu Content/Inhalt
Accueil | Marchés publics | Mentions Légales | Contacts
Accueil arrow Urbanisme arrow Logement
Logement : Accueil
Victime de son succès, la Ville de l'Etang-Salé doit faire face à une croissance démographique galopante : 13 % entre 1999 et 2006 contre 10,7 % pour tout le Département, passant de 11 755 à 13 266 habitants. A l'horizon 2020, avec une croissance démographique similaire, la population de l'Etang-Salé pourrait approcher les 17 000 habitants, soit 3 734 habitants de plus.
Cette croissance résulte principalement de l'attractivité du territoire de l'Etang-Salé, son solde migratoire qui ne cesse de croître est le plus élevé de la microrégion sud. De cet afflux de poppulation découle une explosion de la demande en matière de logements, notamment en logements sociaux.

Pour faire face à cette croissance démographique, limiter les extensions urbaines et afin d'assurer un développement durable de la collectivité, la municipalité de l'Etang-Salé a choisi de favoriser la densification de l'espace urbain et la réhabilitation des quartiers insalubres en lançant l'opération d'aménagement et de RHI Butte Citronnelle, Pied des Roches et Ravine Sheunon.

Opération d'aménagement et de RHI Butte Citronnelle, Pied des Roches, Ravine Sheunon
Cette opération d'aménagement s'inscrit dans une superficie foncière de 43 hectares regroupant les quartiers de Butte Citronnelle, Pieds des Roches et Ravine Sheunon.
rhi.jpg
Les aménagements consistent en la création de plusieurs centaines de logements sur l'ensemble des zones comprenant des terrains à bâtir pour maisons individuelles, des logements collectifs, des logements sociaux LES, des logements à prêt zéro (PTZ). Ces logements seront réalisés soit par des aménageurs publics, soit par des aménageurs privés.
Les aménagements comprennent également divers équipements scolaires ou culturels non encore définis.
Enfin, un important programme de réalisation de VRD (voiries et réseaux divers) est associé aux projets de création de logements incluant notamment des voies de circulations primaires, secondaires et tertiaires à créer ou à renforcer.



Actuellement l'ensemble des secteurs concernés par l'opération c'est 1 300 habitants et plus de 400 logements.
A terme, les projets, publics et privés pourraient générer la construction de 635 logements supplémentaires, correspondant à une population de 1 900 personnes environ.rhi2.jpg

Toutefois, la transformation de ces quartiers ne doit en aucun cas dénaturer le cadre de vie rural initial, sa préservation est essentielle. Aussi, s’agit-il d’intervenir en douceur sur le tissu existant en privilégiant les améliorations et la construction de petites maisons individuelles. Un choix de restructuration qui correspond mieux aux aspirations des habitants et permet de conserver le charme et la convivialité du quartier.

C'est au niveau des zones non urbanisées que les principaux changements vont être opérés. En effet, l’existence de nombreuses friches constitue une manne foncière importante pour répondre à la forte demande en logements de la population de l’Etang-Salé, cependant la municipalité refuse de créer des espaces socialement homogènes. Elle tient ainsi à favoriser la mixité sociale par la cohabitation de petites opérations sociales de qualité et de lotissement de grand standing, un modèle de densification qui semble avoir jusque là plutôt bien fonctionné sur le reste du territoire.



Pour répondre également aux besoins croissants en matière de logements, tout en assurant la maîtrise de l’urbanisation en périphérie, la municipalité a souhaité poursuivre l’extension urbaine du centre-ville à partir de secteurs d’habitat et d’équipement existants pour maintenir la cohérence du tissu bâti.
Ainsi la municipalité a décidé d’urbaniser un espace de 8 ha, proche du centre-ville et qui accueille déjà de nombreux équipements structurants tels qu’un collège, une école et un complexe sportif. Il s’agit de l’opération ZAC du Collège.


Opération d'aménagement de la ZAC du Collége

Cette opération d'aménagement est organisée afin de répondre aux objectifs suivants :

- Répondre aux besoins de la commune en matière de logements (lots libres, logements individuels et collectifs) et d'équipements ;
- Apporter une solution aux problèmes de circulation, notamment aux abords du collège Simon Lucas et de l'école G. Dambreville ;
- Permettre des liaisons piétonnes plus confortables et plus sûres vers le centre ville et les quartiers environnants ;
- Constituer une trame d'espaces publics cohérente en assurant notamment une bonne desserte entre les quartiers de l’opération d’aménagement.

En réponse à ces objectifs, le programme d’aménagement retenu est le suivant (voir plan de masse ci-dessous) :
rhimasse.jpg
L’opération est de taille puisqu'il s’agit de livrer sur un terrain d’assiette de 8 ha :

- 87 lots libres destinés à la construction d’habitations individuelles ;
- 51 logements collectifs en accession ;
- 400 à 500 m² de commerces et services (pharmacie, médecins, commerces de première nécessité) ;
- Une gendarmerie ;
- Un centre de réadaptation fonctionnelle ;
- Un groupe scolaire ;
- Une crèche.


Les objectifs poursuivis par la municipalité étaient de maîtriser l’urbanisation périurbaine, de répondre à la demande de logements tout en accueillant de nouveaux équipements structurants profitables à toute la collectivité.